Derniers commentaires

Je sais de quoi je parle! ...

26/09/2018 @ 04:36:01
par Argo


je suis en grande partie tout ...

27/10/2013 @ 01:45:55
par Dubois


Hello , j"aborde" dans le même ...

13/07/2011 @ 08:56:25
par laad mah


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
31 Aoû 2013 - 22:40:52

Médecin et menteur ça commence par la même lettre. Les infirmières n'ont rien à leur envier dans ce domaine

"Il n'y a pas que les vieux qu'on bourre de psychotropes. Avez-vous déja été opérés ? On vous donne systématiquement des psychotropes avant pour vous détendre, ça va plus vite que de répondre aux questions des usagers de la santé, des emmerdeurs et des angoissés, de leur accorder du temps.  
Une maladie inconnue ? c'est psychotrope !  
Un SDF on lui refuse les soins pas de carte vitale et pas de témoin. Des troubles du rythme cardiaque ? hop des cachetons pour les nerfs après un simple ECG qu'on a réalisé après la crise par une infrimière qui savaient pas où poser les électrodes. Dès qu'on sait pas ou qu'on veut que l'usager de la santé foute la paix,  il y a pas deux solutions il n'y en a qu'une c'est cacheton. On donne des cachets à des personnes pour les faire taire, on manipule l'entourage pour isoler le patient.


Ils sauvent des vies nos médecins urgentistes mais ceux de ville les médecins traitants, je ne pense pas qu'ils sauvent beaucoup de vie, il faut être malade sur commande, prendre ses rv à l'avance. C'est le SAMU, les pompiers, et SOS médecins qui s'occupent des urgences, des accidents.
Les urgentistes sont les médecins les plus remarquables et ils travaillent toujours dans l'urgence. Et les autres les médecins de ville qui ont des rendez-vous plannifiés osent se plaindre de leurs mauvaises conditons de travail, d'une surcharge de travail adminstratif.  Ils ont des secrétaires médicales avec bac + 2 pour les épauler pour l'administratif dans tous les cabinets médicaux;  

Nos médecins traitants sont dépressifs et suiicidaires près d'un tiers (un artcile de presse paru ces jours-ci)  mais que devraient dire nos urgentistes ??? Et leurs cachetons ils doivent bien en prendre pour être moins stressés.
Les personnes qui travaillent sur des chantiers cet après-midi sont plus à plaindre que les médecins généralistes. 
 
Pour la chimiothéraie et la radiothérapie, les études seraient biaisées. On peut pas laisser les malades sans espoir et ces méthodes sont très lucratives pour les hôpitaux qui sont des véritables entreprises ou seul le chiffre d'affaire est important. On fait passer des grosseurs ou des kystes pour des cancers, ça améliore les chiffres. Les usagers de la santé ne reçoivent jamais les résultats des laboratoires alors il est aisé de les duper sur leur maladiie. On ne joue pas la carte de la transparence et on abuse  de la confiance et de la candeur des usagers de la santé. On vérifie tout ce que fait le plombier ou l'électricien on a tellement peur de se faire escroquer mais pas le médecin c'est pourtant un humain aussi et qui n'a pas l'obligation de résultat alors que les deux autres oui, ils l'ont.

Je ne pense pas que ces thérapies sont vraiment efficaces. Si on guérit on le doit plus à la chance qu'à ces traitements corrosifs. Ce sont des guerissons inexpliquées et spontannées qu'à leur médecine ou de faux cancers.. Dans le monde médical, vous avez 70 % de mensonges à l'hôpital, sans parler de ceux quii sont complètement à l'ouest sous l'emprise de drogues légales ou illégales. Les hopitaux les mieux classés, les plus réputés sont souvent les plus magouilleurs. L'hôpital c'est la loi du silence et le mensonge est vénéré, l'usager de la santé ne doit rien savoir. Médecin et menteur ça commence par la même lettte. Les infirmières n'ont rien à leur envier dans ce domaine  
, elles sont aussi des professionnelles du mensonge. Ils mentent autant que des camelots dans une foire.  
 
Quand vous avez travaillé dans un hôpital et que vous savez que la coloscpie on n'explore q'une partie du colon, la 1/2 ou les 3/4 du colon pour aller plus vite avec certains médecins, qu'on n'a pas le temps de la faire intégralement car il y a 15 patients à faire dans la matinée et que le médecin est arrivé avec 3/4 h ou 2 H de retard, ça donne une idée du sérieux de la médecine. Autre exemple où on fait rien pour éviter les graves complications et que le médecin fait des opérations toujours ratées, on le laisse toujours faire sa boucherie bien tranquillement on s'enragera un peu sur les dossiers médicaux et avec les taux de réussite, on considérera que si la personne est sortie vivante de l'hôpital c'est une grands succès même si elle meurt 4 jours parès des complications chez elle ou si elle est handicpée à vie. ou si elle doit vivre avec un anus artificiel.


Certains chirurgiens opèrent alors que ça ne va pas apporter de bénéfice aux patients ou même pire des desagrèments à ceux avant l'opération, il suffit de ne pas les signaler au patient pour le convaincre de se faire opérer. Les opérations, c'est dans certains domaines, une histoire de gros sous


Les euthanasies, ça libère beaucoup de lit. On tue des personnes dont on juge la vie inutile. Ce sont les médecins et les infirmières qui jugent si votre vie mérite de continuer ou s'ils doivent l'interrompre, on ne vous demande pas votre avis dans la plupart des cas. Une personnne qui va à l'hôpital a plus de malchance d'être assassinée à l'hôpital que chez elle par un cambrioleur ou par un fou. Au bloc opératoire il est facile d'euthanasier une personne plus que de la laisser en vie, on parlera alors d'aléa ou de complications, il est facile de s'arranger avec la verité.  
 

Si on vit plus longtemps avant qu'il y a un siècle c'est à cause des meilleures conditions de vie. Les mères qui portent un bébé avec une maladie génétique, on lui fera une IVG, on fait de la sélection, on épure un peu l'espèce humaine l'air de rien. Les cancers on en meurt toujours autant, et des médecins en meurent parfois 10 ou 20 ans avant leur retraite.  

Il y a du bon dans la médecine mais il ne faut pas en attendre des miracles. Les maladies neurodégéneratives et les cancers font toujours autant de mort. On sait mieux les diagnositiquer mais pour ce qui est de les guérir... "
Admin · 2021 vues · Laisser un commentaire

Lien permanent vers l'article complet

http://medecincritique.sosblog.fr/medecin-ou-assassin-b1/Medecin-et-menteur-ca-commence-par-la-meme-lettre-Les-infirmieres-n-ont-rien-a-leur-envier-dans-ce-domaine-b1-p71.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)